Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Pas de démocratie sans respect des droits des Femmes

A l'occasion de la célébration de la journée de la Femme le 8 mars, je tiens à souligner qu’il ne saurait y avoir de démocratie sans respect des droits des femmes.

En tant que parlementaire français et Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, je lance un message de soutien et d’encouragement à toutes les femmes dans les démocraties émergentes issues du printemps arabe. Après avoir été aux premiers rangs des soulèvements contre les régimes autoritaires, les femmes doivent aussi être aux premiers rangs dans la direction des institutions publiques et la prise de décision politique, en pouvant voter et se présenter aux élections.

Leur participation aux chantiers politiques en gestation sera un test décisif pour le passage du printemps arabe à une nouvelle ère de libertés et de justice.

Il convient de consacrer l’égalité entre les femmes et les hommes dans les nouveaux cadres constitutionnels et légaux, y compris dans le droit de la famille. Aucune culture, religion ou tradition ne saurait être invoquée pour justifier l'inégalité entre les êtres humains. Même si les mots pluralisme et droits de l’homme sont à la mode, il faudra bien plus que des mots pour réaliser la véritable égalité pour laquelle les manifestants ont lutté et sont morts.

Jean-Claude Mignon

Auteur: Jean-Claude Mignon

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe