Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Hôpital de Melun: une "priorité" confirmée par la ministre

Question_orale__28_fevrier_2013_.jpegLors de la séance de Questions orales du 28 février 2013 à l'Assemblée nationale Jean-Claude Mignon a interrogé Madame Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, quant aux intentions du Gouvernement sur le financement de la plateforme hospitalière public-privé de Melun.

Jean-Claude Mignon a rappelé que « depuis plus de dix ans, les agglomérations de Melun et de Sénart œuvrent ensemble pour voir émerger le projet de construction d'un nouveau Centre Hospitalier de référence à Melun ». Le député de Seine-et-Marne a ensuite souligné que les quatre conditions fixées par l’État, préalablement à son financement, ont toutes été remplies :

- Un accord politique entre le SAN de Sénart et la CAMVS : « Je vous confirme que cet accord existe et qu'il est total » a précisé le député à la ministre.

- La remise à niveau des finances de l'hôpital Marc Jacquet de Melun : « alors que la tâche s'annonçait particulièrement difficile il y a quelques années, l'équilibre financier de cet établissement a pu être rétabli dès 2006 ».

- L'apport du terrain d'assiette du futur équipement par les collectivités territoriales : un terrain situé au nord de Melun, et « c'était important pour que la Ville nouvelle de Sénart accepte également cet accord », a été financé et mis à disposition pour l'euro symbolique par la CAMVS en novembre 2007.

- La mise en place d'un partenariat public-privé sur le projet médical. : « le projet médical, qui a fait l'objet de très nombreuses modifications pour répondre aux exigences de l’État » est aujourd'hui finalisé.

Après avoir salué « le travail de l'ensemble des partenaires » et de l'Agence Régionale de Santé, Jean-Claude Mignon a rappelé qu' « aujourd'hui beaucoup d'argent public a été dépensé sur ce projet » avec 28 millions d'euros déjà engagés par l'ARS. Cependant, « manque toujours l'engagement financier de l’État à hauteur de 62 Millions d'euros pour boucler le budget et engager la construction ». Revenir sur l'engagement financier de l’État « serait, a-t-il dit, moralement inacceptable et médicalement incompréhensible ».

Dans sa réponse, la ministre a expliqué que « l'offre hospitalière dans le sud de la Seine-et-Marne justifie d'engager une action volontariste de renforcement du principal pôle public de Melun ». Elle a rappelé que « l’agence considère en effet ce dossier comme prioritaire, et c’est en ce sens qu’elle a revu l’ensemble de ses projets d’investissements régionaux pour appuyer davantage celui-ci »

Malgré cela, la ministre a conclu que ce projet sera « expertisé selon la nouvelle procédure » afin d'étudier ses implications financières d'investissement et a terminé son propos en estimant qu' « à la lumière de ces analyses les modalités de financement de ce projet, tout à fait important, pourront être précisées ».

Jean-Claude Mignon regrette qu'il faille attendre encore deux nouvelles études sur un projet qui a été maintes fois expertisé. A défaut d'un accord et d'un calendrier, il note la volonté de la ministre de faire aboutir le projet dont l'aspect prioritaire a été rappelé.

Pour visionner la vidéo de l'intervention et la réponse de la ministre cliquez ici.

Jean-Claude Mignon

Auteur: Jean-Claude Mignon

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Amicale_des_anciens_de_voisenon.jpg

L'amicale des Anciens de Voisenon en visite à l'Assemblée Nationale

C'est avec grand plaisir que j'ai accueilli, ce lundi, quelques adhérents de l'Amicale des Anciens...

Lire la suite

JCM___PYLB_-_Balkans.jpg

Rapport d'information : L'avenir de l'Europe passe par les Balkans

Je présentais hier, aux côtés de mon collègue Pierre-Yves Le Borgn’, Député des Français de...

Lire la suite