Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'hôpital de Melun fait un pas de plus

Mignon07701-hemi3.blogD.jpgLe 28 février dernier, lors des Questions orales au Gouvernement, je rappelais à la ministre des affaires sociales et de la santé, le travail réalisé durant ces dix dernières années afin de parvenir à un accord politique, médical, technique et financier. Le 2 avril 2013 le Comité Interministériel de Performance et de la Modernisation de l’Offre de soins a examiné le dossier de la plate-forme hospitalière public-privé de Melun. C'est avec beaucoup de satisfaction que j'ai pris connaissance de l'avis positif qu'il a rendu ouvrant, ainsi la porte à une nouvelle étape vers la concrétisation.

Après une décennie de travail je dois avouer ma satisfaction de voir ce projet aboutir car à l'origine les conditions de son émergence étaient loin d'être remplies. C'est un véritable tour de force que d'y être parvenu et je tiens à saluer ici l'esprit collectif qui anime ceux qui placent l'intérêt général avant les ambitions personnelles. La réussite de ce projet, qui se profile désormais à un horizon très proche, est celle de responsables politiques guidés par une volonté commune : que le bassin de vie Melunais soit enfin doté d'un équipement de santé à la hauteur de ses besoins.

Si je regrette qu'il faille encore attendre une nouvelle étude sur un projet qui a été maintes fois expertisé, je salue l'écoute de la ministre qui a perçu dans mon intervention dans l'hémicycle, et dans les interpellations du Maire de Melun et du Président de la CAMVS, l'urgence qu'il y a désormais à lancer les travaux. Le « cahier des charges » qui nous a été demandé est désormais entièrement respecté, c'est désormais au Gouvernement d'assumer sa part de responsabilité. La réponse que m'a faite la ministre et la décision du COPERMO vont assurément dans le sens espéré par chacun.

Jean-Claude Mignon

Auteur: Jean-Claude Mignon

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe