Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

A la rencontre des CM1/CM2 de Perthes-en-Gâtinais

SAM_0991.JPGCe vendredi 17 mai 2013, je me suis rendu à l’École des Tilleuls de Perthes-en-Gâtinais en vue de préparer le 18ème Parlement des enfants qui s'achèvera le 8 juin prochain par un vote en séance publique des 577 délégués juniors dans l'hémicycle du Palais Bourbon.

Le professeur m'avait prévenu « ils ont beaucoup de questions à vous poser ». Et effectivement, elles furent nombreuses. C'est avec beaucoup de plaisir que j'y ai répondu pendant plus d'une heure.

Alors que le désamour des français pour la politique se renforce à chaque nouvelle vague de sondages, les CM1/CM2 de Perthes-en-Gatinais rendraient optimiste le plus désabusé d'entre nous. Je m'en suis est vite rendu compte lors de cette visite. A peine avais-je franchi les grilles de la cour de récréation qu'une nuée d'écoliers a fondu sur moi. Partagés entre le respect dû à la fonction et l'excitation de voir « un député », les enfants m'ont offert un bain de foule récréatif.

Si ces élèves se sentent si concernés par la politique, c'est qu'ils ont été choisis par l'Académie pour représenter la circonscription le 8 juin prochain. Durant plusieurs semaines, ils ont donc travaillé à l'élaboration d'une proposition de loi sur le thème de l'édition 2013 : liberté, égalité, fraternité. Leur proposition de loi, visant à instaurer « la semaine de la fraternité » dans les établissements scolaires, n'a malheureusement pas été retenue pour les débats. Mais cela n'empêchera pas la députée-junior qu'ils ont élue d'aller s'asseoir sur le siège que j'occupe habituellement dans l'hémicycle.

Devant ce parterre d'écoliers extrêmement attentifs, j'ai tenu à rappeler ce que le Parlement des enfants doit à Philippe Séguin qui en fût l'instigateur en 1994. Après avoir expliqué mon parcours d'élu, ce qu'est une circonscription, le mode de scrutin, le travail d'un parlementaire et mon rôle de Président de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe, j'ai répondu aux questions des élèves.

Avant de partir je me suis livré au jeu des photographies et de la signature d'autographes sur des bouts de pages arrachés à des cahiers qui seront sans doute perdus d'ici quelques semaines mais le message lui, celui de la République et de la Paix, qui sont notre bien le plus précieux, trouvera sans doute un écho encore très longtemps dans la tête de ces citoyens en herbe.

Jean-Claude Mignon

Auteur: Jean-Claude Mignon

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Amicale_des_anciens_de_voisenon.jpg

L'amicale des Anciens de Voisenon en visite à l'Assemblée Nationale

C'est avec grand plaisir que j'ai accueilli, ce lundi, quelques adhérents de l'Amicale des Anciens...

Lire la suite

JCM___PYLB_-_Balkans.jpg

Rapport d'information : L'avenir de l'Europe passe par les Balkans

Je présentais hier, aux côtés de mon collègue Pierre-Yves Le Borgn’, Député des Français de...

Lire la suite