Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Courrier à Mme Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l'Education nationale

Madame la Ministre,

Je me permets d’attirer votre bienveillante attention sur la nouvelle carte des collèges seine-et-marnais appartenant au Réseau Education Prioritaire (ex-ZEP).

Le collège Doisneau à Dammarie-les-Lys, l’un des deux collèges de la ville qui fait partie des dix établissements qui ne bénéficieront plus de ce dispositif.

Cette décision, prise sans concertation, suscite, tout légitimement, inquiétudes et incompréhension de la part de l'ensemble des acteurs concernés, à savoir les enseignants, les parents d’élèves, et les élus de Dammarie-les-Lys.

Comme vous le savez, Dammarie-les-Lys est une ville que je connais parfaitement bien pour avoir assumer la fonction de maire pendant 31 ans. Les actions conjointes des professionnels et des élus, ont, maintes fois, été saluées par vos services.

Aujourd'hui, la ville est impliquée dans plusieurs dispositifs d’Etat, qui reconnaissent de facto qu’une partie des habitants est en situation de précarité, tant sur le plan économique que sociale. Dans ce cadre, la ville bénéficie de moyens supplémentaires afin de développer des actions permettant de lutter contre l’échec scolaire, ce qui représente à mes yeux, un enjeu majeur. Le collège Doisneau était concerné par ces actions.

Aujourd’hui avec cette décision unilatérale de votre ministère, vous passez sous silence les efforts constants des équipes enseignantes de ce collège, au prétexte que ce dernier n’est pas en zone urbaine sensible, alors même que les professionnels savent pertinemment que le contexte est similaire.

Aussi, permettez-moi de m’interroger notamment sur la stratégie de l’Education Nationale qui semble reposer uniquement sur sa volonté de transférer des moyens vers la Seine Saint Denis, au détriment des établissements de notre département. Or un certain nombre d’indicateurs montrent bien que les difficultés sociales et éducatives sont également importantes en Seine et Marne.

Aussi, je vous serais reconnaissant de bien vouloir faire examiner tout particulièrement la situation de ce collège par vos services afin de revoir son appartenance au Réseau Education Prioritaire, car cette décision déstabilise les projets en cours et remet en cause les conditions de travail du personnel qui avanceront leur départ car ces derniers sont contraints d’utiliser leurs points de bonification avant 2017.

Je tiens également à souligner que ce collège comprend une SEGPA avec près de 90 élèves et une section ULIS.

Restant mobilisé sur ce sujet, je vous prie de croire, Madame la Ministre, en l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Jean-Claude MIGNON

Jean-Claude Mignon

Auteur: Jean-Claude Mignon

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Amicale_des_anciens_de_voisenon.jpg

L'amicale des Anciens de Voisenon en visite à l'Assemblée Nationale

C'est avec grand plaisir que j'ai accueilli, ce lundi, quelques adhérents de l'Amicale des Anciens...

Lire la suite

JCM___PYLB_-_Balkans.jpg

Rapport d'information : L'avenir de l'Europe passe par les Balkans

Je présentais hier, aux côtés de mon collègue Pierre-Yves Le Borgn’, Député des Français de...

Lire la suite