Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La réforme du collège ou comment le gouvernement va sacrifier l’apprentissage de l’allemand au collège

Reforme_du_college.jpg

La Ministre de l’Education nationale vient d’annoncer pour la rentrée 2016 une réforme du collège qui promet à nouveau des conséquences fâcheuses pour l’avenir de nos enfants et celui de l’école républicaine.

En ligne de mire, les classes « bi-langues » et les sections européennes jugées trop « élitistes » qui seront supprimées bien qu’elles aient permis à l’allemand de devenir la 3e langue vivante enseignée en France, y compris dans certains petits collèges ruraux et zones d’éducation prioritaire.

Outre que cette réforme présage à terme la mort de l’apprentissage de l’allemand au collège, elle risque également de se traduire par la disparition des échanges scolaires entre nos deux pays et avec eux, des relations privilégiées que la France pouvait jusqu’ici se prévaloir d’entretenir avec l’Allemagne depuis le Traité de l’Elysée en 1963. Je pense par exemple aux nombreux jumelages franco-allemands qui ont permis jusqu’ici aux jeunes de nos nations respectives d'entretenir et de développer des relations privilégiées, notamment grâce aux échanges linguistiques et à la meilleure connaissance de l’autre qui en a découlé.

Sachant que l’Allemagne reste notre premier partenaire commercial et qu’il est un pays dynamique en termes d’emplois, on peut également se demander dans quelles mesures cette décision pénalisera dans l’avenir les liens économiques franco-allemands dont la France a pourtant grandement besoin…

Jean-Claude Mignon

Auteur: Jean-Claude Mignon

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Intervention auprès de la Ministre de l'Education nationale

Madame la Ministre, Je me permets d’attirer votre bienveillante attention sur la nouvelle carte des...

Lire la suite