Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Relancer le dialogue Nord/Sud pour faire face aux défis qui frappent l'Europe

JCM_APCE_260115.jpg

Je vous invite à lire ci-dessous la question que j'ai posée au Président du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe, Monsieur Didier Reynders, et la réponse qu'il m'a apporté sur l'enjeu et l'avenir du dialogue Nord/Sud, qui apparaît dans le contexte actuel et face aux défis qui frappent l'Europe, plus prioritaire que jamais.

Jean-Claude Mignon : "Monsieur le Président du Comité des Ministres, le dialogue entre les pays du Nord et du Sud est de plus en plus indispensable. Le Conseil de l’Europe mène, depuis plusieurs années, une politique de voisinage intelligente et ambitieuse, notamment par l’intermédiaire du partenariat pour la démocratie. Nous disposons également d’un outil tout à fait remarquable : le Centre Nord-Sud. J’aimerais que vous nous rassuriez sur son avenir."

M. Le Président du Comité des Ministres : "Je vous avoue que, comme pour ce qui est d’autres instruments du Conseil de l’Europe, je n’ai pris connaissance qu’assez récemment du développement de ce Centre. Je suis donc heureux que vous apportiez un coup de projecteur sur le Centre Nord-Sud, dont une nouvelle ligne d’action devrait être mise en œuvre d’ici à la fin 2015 afin de donner à davantage de membres l’occasion d’y adhérer.

Le Comité des Ministres a récemment pris note d’un rapport intérimaire portant sur la mise en œuvre de cette nouvelle ligne d’action.

Suite à l’adhésion de la Tunisie, deux nouveaux retraits sont devenus effectifs en 2015, ceux de la Slovénie et de l’Italie. Le Centre Nord-Sud compte désormais seize Etats parties. Un rapport d’évaluation indépendant, qui a été demandé par le Comité des Ministres, devrait nous être présenté d’ici le mois de juin. Le Comité des Ministres en tirera les conclusions dans les meilleurs délais, à la lumière de toutes les informations pertinentes qui nous auront été transmises.

Mais la ligne d’action est claire et je vous invite, comme d’autres, à militer pour convaincre les Etats membres à participer."

Jean-Claude Mignon

Auteur: Jean-Claude Mignon

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Alep.jpg

APCE : Alep au centre des débats

Nommé rapporteur sur la situation à Alep dans le cadre de mes fonctions auprès de l’Assemblée...

Lire la suite

Commission_Permanente_Nicosie.jpg

APCE : La Commission Permanente s’ouvrira à Chypre sur la situation à Alep

Le 25 novembre prochain, la Commission Permanente de l’APCE se réunira à Nicosie dans le cadre de...

Lire la suite