Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Melun : des enfants âgés de 5 à 13 ans saccagent une école maternelle

Saccage_ecole_de_Melun.jpg

C’est avec désarroi que j’apprenais la mise à sac de l’école maternelle des Mézereaux le samedi 1er août aux alentours de 19h. Après avoir brisé une vitre à l’aide d’un extincteur, une vingtaine d’enfants âgés de 5 à 13 ans, ont pénétré dans les locaux saccageant littéralement les lieux.

Entre vitres brisées, meubles renversés, étagères dépouillées, murs et sols couverts de peinture, accessoires déchirés, les dégâts sont considérables. A ce jour, le montant du préjudice reste inconnu.

La mairie de Melun a indiqué qu’elle portait plainte pour qu’elle ne soit pas seule à supporter la charge de ces dégradations. Elle attend de l’enquête judiciaire que des responsables soient désignés et que ces derniers payent pour les faits commis.

Stupéfait par ce désolant spectacle, j’apporte mon soutien appuyé aux équipes techniques municipales désormais mobilisées pour une remise en état rapide de ces bâtiments afin qu’ils soient prêts à accueillir à nouveau les enfants dès le mois de septembre, pour la rentrée des classes.

Face à de tels actes de vandalisme, il est capital de faire preuve de fermeté à l’égard des responsables et de leurs familles de manière à ce que ces faits portant atteinte aux symboles de la République, que l’école représente, ne se reproduisent pas.

Je me réjouis de la mise en place de mesures éducatives visant à sensibiliser et responsabiliser les enfants aussi bien quant à l’importance que ces actes malveillants revêtent qu’aux conséquences qu’ils engendrent.

Il ressort de l'enquête toujours en cours que les 22 enfants soupçonnés ont été entendus. Il semblerait que "l'effet de groupe" constitue le principal motif de ce saccage. Parallèlement, le préjudice s'évalue à un montant se situant entre 10 000 et 30 000€.

La mairie rappelle qu'elle attend de l'enquête qu'elle détermine les responsables de ces dégradations pour obtenir réparation de la part des familles. Je soutiens pleinement le discours que tient la municipalité lorsqu'elle se dit contre faire peser sur les contribuables la facture des dégâts.

Jean-Claude Mignon

Auteur: Jean-Claude Mignon

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Billet_site_-_CHM_Palmares_meilleurs_hopitaux.png

Melun : le Centre Hospitalier entre dans le Palmarès des « meilleurs hôpitaux et cliniques de France »

Dans son édition du 25 août dernier, le magazine hebdomadaire « Le Point » révélait le palmarès des...

Lire la suite

Parlement_des_enfants_-_Rubelles_2016.jpg

L'Assemblée Nationale ouvre ses portes à la Classe du Parlement des enfants de Rubelles

Ce lundi 20 juin, les élèves de la classe de CM2 de l'école élémentaire Claudine Fabrici venaient...

Lire la suite