Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Immigration et clandestinité: l’enfer de Calais

Migrants_de_Calais.jpg

La situation que Calais connaît aujourd’hui n’est pas sans rappeler celle de Sangatte dix ans auparavant. Ces derniers jours, la France a dû faire face à un afflux massif de migrants déterminés à traverser la Manche pour rejoindre « l’eldorado britannique ». Le 28 juillet dernier, un homme trouvait la mort alors qu’il se trouvait dans le tunnel tentant de gagner le Royaume-Uni quand Eurotunnel estime que chaque soir, plus de 200 migrants tentent la traversée.

Je suis de ceux qui exhortent le Royaume-Uni à prendre la mesure de l’ampleur du phénomène qui conduit plusieurs milliers de personnes à risquer leur vie, chaque jour, pour atteindre l’Angleterre. Il est temps pour le gouvernement britannique d’adopter une attitude responsable et d’engager les mesures nécessaires et durables destinées à enrayer la migration clandestine.

David Cameron doit prendre les mesures dissuasives qui s’imposent à l’égard des migrants. Il n’est pas concevable ni même raisonnable d’entendre lutter contre la migration clandestine alors même que leur propre législation du travail ne dispose pas d’une position ferme sur la question. Je rejoins la position de Xavier Bertrand, ancien Ministre du travail, lorsqu’il s’insurge contre l’attitude du Premier ministre britannique. Nous souhaitons de lui qu’il prenne à « bras-le-corps » le dossier de l’immigration faisant preuve de courage, de pragmatisme et de rapidité.

Le gouvernement britannique doit promptement revoir ses conditions d'accueil, de contrôle sur le travail et ouvrir une zone de transit ou un camp de réfugiés sur leur territoire pour filtrer eux-mêmes les migrants. Sinon comme l'a rappelé à très juste titre Xavier Bertrand, une révision de l’accord du Touquet signé en 2003, fixant la frontière entre les deux Etats à Calais, pourrait faire l'objet d'une révision au regard des règles du droit international en vigueur.

Je reste vigilant quant aux différentes propositions énoncées par le Premier ministre britannique. En effet, ce dernier propose notamment que soit soumis à des peines d’emprisonnement tout propriétaire qui louerait son bien à un clandestin. Parallèlement, il suggère que les salaires des clandestins soient saisis et que les employeurs soient également punis.

Cependant, ces quelques dispositions portant la lutte contre la migration clandestine ne seront présentées qu’en automne lors du projet de loi sur l’immigration.

En attendant, c’est aujourd’hui que de véritables enjeux humains et sanitaires se jouent à Calais. C’est pourquoi je soutiens, la demande formulée par la maire de Calais, Natacha Bouchart, priant Londres d’apporter des contributions financières ou des «investissements sur le territoire de Calais».

Jean-Claude Mignon

Auteur: Jean-Claude Mignon

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Primaire_2016.jpg

INFORMATION : Où voter à la primaire de la Droite et du Centre ?

Ce dimanche 20 novembre aura lieu le premier tour de la Primaire de la Droite et du Centre qui...

Lire la suite

Comite_de_soutien_FF_77.png

Seine-et-Marne : Lancement du Comité de Soutien à François Fillon

Dans le cadre de la campagne de la primaire de la droite et du centre qui aura lieu les 20 et 27...

Lire la suite