Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La journée internationale des droits des femmes : symbole d’un combat à mener au quotidien

8_mars.jpg

Le 8 mars marque un jour important dans nos démocraties. Il nous rappelle le combat qu’a été et qu’est encore celui des femmes pour relever les défis qui s’imposent à elles. C’est bien la défense des droits des femmes dans la société dont il est question.

L’appel de Simone de Beauvoir à ne pas oublier qu’il suffit d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en cause présume de la difficulté de ce combat. Les droits acquis au fil des années restent malheureusement trop fragiles et c’est pourquoi la lutte doit être menée quotidiennement.

En effet, les disparités entre les femmes et les hommes persistent dans de nombreux domaines, montrant que les femmes ne sont qu’à mi-chemin de l’égalité avec les hommes.

Par ailleurs, trop nombreuses sont encore les femmes victimes de violences : harcèlement moral et sexuel, violence sexuelle, violence physique et psychologique, mariage forcé, stérilisation forcée.

Les violences faites aux femmes constituent un phénomène qui touche toutes les couches de la société et aucun Etat n’y échappe. L’élaboration et l’adoption par le Conseil de l’Europe de la Convention dite d’Istanbul visant à prévenir et lutter contre les violences à l’égard des femmes et la violence domestique en 2011 est une avancée remarquable sur le plan des droits humains.

Il incombe à tout Etat ayant ratifié cette Convention de lutter efficacement contre cette violence sous toutes ses formes en prenant des mesures pour la prévenir, en protégeant les victimes et en poursuivant les auteurs. Selon les termes de la Convention, il apparait clairement que la parité ne sera pas une réalité tant que la violence fondée sur le genre persistera à grande échelle.

Aussi, ce n’est qu’en adoptant une approche globale que nous pourrons lutter efficacement contre les inégalités, les discriminations et les violences faites aux femmes.

En tant qu’Ancien Président de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, j’ai eu à cœur de soutenir ce combat que je ne cesserais de promouvoir.

Jean-Claude Mignon

Auteur: Jean-Claude Mignon

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Russie-UE-France.jpg

Attentat: Saint-Pétersbourg touchée en plein cœur

C’est avec tristesse et désarroi que nous apprenions qu’une violente explosion a eu lieu, le 3...

Lire la suite

Lettre_investiture_LR_2016__2_.jpg

Elections législatives 2017: en route vers l'alternance !

L’année qui se profile est celle de tous les défis ! Tout d’abord, nous devrons relever le défi de...

Lire la suite